Mes cours au Chigusa High School se sont termines le 14 juillet 2006. Une fin synonyme de bonheur pour certains eleves, mais aussi synonyme d'adieu pour d'autres et en particulier moi.

Improvisation de discours a la cle (en anglais, ne soyez pas fou !), ceremonie de fin d'annee, menage de la classe et deplacement du materiel pour le School Festival.

Je regrette qu'il n'y ait pas de ceremonie de fin d'annee en France. Certes, a certains moments, ce fut chiant a en mourir. En particulier les discours japonais, et c'est pas uniquement parce que je ne comprenais pas. C'etait surtout a cause de la chaleur : 38 degres aujourd'hui, sans compter le taux d'humidite. Le climat est tellement lourd que j'ai du quitter un cours en cours de route tellement je me sentais mal. D'autres eleves (et aussi professeurs !) ce sont endormis durant les speechs, et tout le monde avait un uchiwa (sorte d'eventail en plastique).

Non, si je regrette qu'il n'y ait pas de ceremonie de fin d'annee en France, ce n'est pas par sadisme (mourrez d'epuisement et de chaleur !), mais parce que ca fait quand meme chaud au coeur de voir toutes ces personnes reunies le dernier jour du lycee, d'applaudir les vainqueurs du Festival de Sport, d'applaudir les representants de la classe. Certains moments peuvent aussi etre drole comme pas possible, en particulier quand un eleve se pointe en eleve-sandwitch pour promouvoir sa classe au School Festival. Toutefois, un gros coup de blues pour moi, deja nostalgique de quitter un lycee dans lequel je ne suis reste que 10 jours (ah, les francais, ces sentimentaux !).

Enfin, comme derniere apres-midi de fin de lycee, on s'est retrouve avec Tamano et Holi-kun (mes amis otaku / eroi) au game center. Au programme : Billard, Dance Dance Revolution et autres jeux dont j'ai oublie le nom.

Desole pour l'absence de photos, mais ca n'a rien de revolutionnaire et le mac mini en japonais est relativement complique.

Bonne prise de la Bastille a tous ! (je ne vous oublie pas).